Un outil clé-en-main pour créer votre site gratuitement
Sans connaissance
technique
Et l’enrichir avec
des options à la carte

2015

 

LES AMIS DU CAMBRESIS - Année 2015

 

Janvier

Le 15 janvier : Sortie du "Jadis en Cambrésis" numéro 116

116 2015 01 02 – page 02 - L'enseignement agricole dans le Cambrésis, par Marie-Christine Allart. 

116 2015 01 03 – page 22 - L'avenir des Trois Cantons, un titre de presse au royaume de la laine, par Thierry Lengrand. 

116 2015 01 04 – page 31 - La Grande guerre et les brasseries régionales, par Pierre-André Dubois. 

116 2015 01 05 – page 45 - Désiré, le philosophe, par Charline Dorémus, épouse Frémicourt.

                                                                                                       

Les 17 et 18 janvier :  Salon du livre à Caudry. Les Amis du Cambrésis étaient présents.

 

Février

4 février à 19h00 : Assemblée Générale à la Maison Falleur

 

Mars

20 mars : Réunion 2 - Exposé de Pierre Lemaître sur "Les Normands dans le Cambrésis"

 

Avril

24 avril : Réunion 3 - Exposé de Gérard Leducq : "Jules Hélot"

 

Mai

25 mai : Sortie du Jadis en Cambrésis n° 117

117 2015 05 02 - page 02 - Les enfants abandonnés à Cambrai aux 18e et 19e siècles, par Mikaël Bouge­nières.

117 2015 05 03 - page 12 - La question du pain sous l'occupation dans le Cambrésis Guerre 14-18 (1), Gérard Leducq.

117 2015 05 04 - page 27 - Un aviateur canadien à Masnières en 1916, Jean-Luc Gibot.

117 2015 05 05 - page 31 - Les débuts du cyclisme à Cambrai, Daniel Fertin.

117 2015 05 06 - page 44 - El' blues d'Avesnes, Gérard Montagne.

117 2015 05 07 - page 45 - Des prisonniers russes dans le Cambrésis en 1915, Michaël Bourlet.

117 2015 05 08 - page 47 - Du côté des archives ... Un mariage contraint et forcé, Philippe Barbet.

 

26 mai : Funérailles d'André Leblon le mardi 26 mai à 15h - Eglise Saint Géry de Cambrai.

 

Les Amis du Cambrésis perdent un de leurs membres les plus éminents : André Leblon.

Il était une mémoire extraordinaire pour tout ce qui concerne la ville de Cambrai. Son regard affectueux  sur les constructions cambrésiennes n'avait d'égal que celui qu'il portait pour son entourage familial, amical et associatif.

 

29 mai : Réunion 4 - Exposé de Pierre Lemaître sur "Les activités aériennes dans le Cambrésis pendant la Première Guerre Mondiale".

 

Juin

19 juin : Réunion 5 : Exposé de Pierre André Dubois sur le sujet « Petite histoire de la bière »

 

Septembre

12 et 13 septembre 2015 : Participation au Congrès du GGAC à Escaudoeuves

 

15 septembre : Parution du Jadis en Cambrésis n° 118

118 2015 09 02 – page 02 : Hommage à André Leblon - Pierre Lemaître.

118 2015 09 03 – page 04 : Guerre 1914 - 1918: L'aérodrome de Boistrancourt (1ère  part.) - André Dromard.

118 2015 09 04 – page 16 : Arnoux, un Catésien au service de la science ferroviaire (1ère  part.) - Bernard Becquet.

118 2015 09 05 – page 28 : 14–18 - La question du pain sous l'occupation dans le Cambrésis (2ème  part.) Gérard Leducq.

118 2015 09 06 – page 48 Du côté des archives ... Ordonnance du Roi sur les pèlerinages - Philippe Barbet.

 

Octobre

2 octobre : Réunion 6 - Exposé de Joël Blondiaux - Pierre Nicolas Gorlier, soldat de Rochambeau

3 octobre : Bibliothèque du Cateau – Exposé de Pierre Lemaître sur le sujet « Activités aériennes dans le Cambrésis pendant la Première Guerre ».

 

Novembre

5 novembre : Salon du livre à Inchy en Cambrésis

25 novembre : Réunion 7 à la Maison Falleur à Cambrai : Le Baron Rouge par Pierre Pavy

 

Décembre

 

 

 

Congrès GGAC 2015

André

 

André, cher André

 

Nous sommes tous fiers d’être ton ami !

 

André a été le fondateur en 1994 de l’ASPEC, Association de Sauvegarde du Patrimoine et de l’Environnement du Cambrésis, membre de l’association des Amis du Cambrésis et de la Société d’Émulation de Cambrai.

 

Il était une mémoire !

Certes, sa mémoire orale n’est plus, même si le timbre de sa voix est encore bien vivant dans la notre. Sa mémoire écrite reste par contre bien présente et restera active dans le futur, prête au partage. De nombreux travaux sont mentionnés dans des bulletins et à la Médiathèque de Cambrai, à la suite du magnifique don qu’il a fait à cette institution. Quand bien même il ne savait répondre à une question qu’on lui posait, discrètement, il enquêtait pour apporter, quelques temps après, un éclairage. Il était un savoir !

Il était un regard !

Peu de coins et recoins de la ville de Cambrai, n’échappaient à sa vigilance, tant pour souligner la beauté et l’histoire d’un bâtiment que pour donner un avis sur certaines dérives architecturales ou environnementales. Il savait porter les yeux sur tout ce qui avait de la valeur et partager ses découvertes.

Son regard était aussi chaud et affectueux pour tous ceux qui l’ont entouré ! De par cette douce attention, il savait souligner la bonne volonté des chercheurs de belles choses, mais aussi, faire comprendre implicitement que l’on a parfois fait fausse route.

Il était un cœur

André aimait passionnément sa bonne ville de Cambrai et savait nous faire découvrir les beautés insoupçonnées des rues et quartiers de la ville. Cela pourtant, avait moins de place que l’amour qu’il portait pour les personnes qui le côtoyaient et son sourire accueillant, reflet fidèle de son cœur, en témoignait à chaque rencontre.

Il était une foi

Toujours, sans faillir, il avait foi en l’homme et cela se traduisait toujours par des encouragements, des aides, parfois une délicate correction, mais surtout un soutien puissant, pour celles et ceux qui partageaient la même passion.

Il avait aussi foi en Dieu tant l’amour qu’il portait à son prochain était grand !

 

André était proche du fondateur des « Amis du Cambrésis », Géry Herbert, né en 1926 comme lui. Tous deux faisaient partie de la Commission Historique du Nord.

Longtemps membre des Amis du Cambrésis, il présentait aux réunions de nombreux exposés, animait des visites guidées de quartiers de Cambrai, parfois même dans des demeures privées appartenant à ses connaissances.

Il  a écrit 22 articles pour notre revue « Jadis en Cambrésis».

Voici quelques années, il a reçu un prix accompagné d’un chèque qu’il a destiné aux Amis du Cambrésis en précisant : « C’est une association qui fait beaucoup, mais qui a peu de moyens ».

C’est sûr, il continue de nous aider – nous et toutes les associations et amateurs d’histoire locale, grâce au « fonds », légué à la Médiathèque de Cambrai, composé de 203 boîtes contenant ses notes, classées par thèmes, sur Cambrai et le Cambrésis :

Il a été « une vie de passion pour sa ville, transmise pour l’éternité ».

Louis Tillet de la Société d’Émulation disait : « Combien j’ai été marqué par son regard lumineux, un rayon direct, pur et clair, qui transperçait le réel et l’instant ; sa science paraissait intégrée à son geste, sans emphase, naturelle, comme offerte au partage ».

 Merci André, au nom de l’ASPEC, des Amis du Cambrésis et de la Société d’Émulation de Cambrai.

Pierre Lemaître

Cambrai, Saint Géry, le 26 mai 2015